Antiquités chinoises : laques unies

Les laques chinoises qui recouvrent les meubles chinois anciens depuis des centaines d’années sont d’une très grande variété de styles. Toutes sont douces et lumineuses. Elles produisent cependant des effets différents. Nous allons vous les présenter une à une.

Armoire chinoise ancienne laquée rouge. La modernité traverse le temps.

Généralement  sur le bois une première couche de laque mélangée de suie servait de base. Et c’est pourquoi quand le laque est grattée, éclatée par une violente griffure, on voit du noir apparaitre.

Meubles en laques naturelles

La laque naturelle est translucide, de couleur miel à brun. 

Laissée naturelle, après de multiples couches, elle donne au bois cette teinte fameuse ébène à reflets rouge connue en Chine sous le nom de sang de bœuf.

Meubles en laque unie teintés

La laque peut aussi être teintée avec, par exemple, des ocres jaunes, oranges ou rouges, de l’oxyde de fer pour le noir, du sulfure de mercure pour le vermillon, du cinabre pour le rouge, du cobalt pour le bleu, du sulfure d’arsenic pour le jaune.

Grand dressoir en orme laqué bleu cobalt dans une salle à manger de style industrielle Rue de Siam.

Grand dressoir en orme laqué bleu cobalt dans une salle à manger de style industrielle Rue de Siam.

Buffet ancien en orme laqué rouge. Meuble chinois du Gansu Rue de Siam.

Buffet ancien en orme laqué ocre jaune. Meuble du Gansu Rue de Siam.

Buffet ancien en orme laqué en teinte ébène « sang de boeuf ». Meuble du Gansu Rue de Siam.

Meubles en laque unie noire

Les laques noires (Yang-tsi) sont les plus difficiles à obtenir. 

D’abord parce que toute imperfection se voit immédiatement sur une surface noire ; la base doit donc être parfaitement plane et les passes de laque minutieusement poncées. 

Si la lumière, à la longue, fait varier, éclaircit une teinte colorée, personne ne s’en aperçoit vraiment, la couleur évolue mais peut rester agréable ; le noir cependant ne doit pas virer au gris, la teinte ne doit pas s’éclaircir. Pour obtenir un résultat satisfaisant, la suie d’os de cerf était la teinte la plus utilisée. 

Notons aussi que si une couche de laque ne sèche pas dans les bonnes conditions d’hygrométrie et de température, elle va blanchir, un voile opaque apparaitra. Cette réaction est inacceptable sur une base noire. 

La base noire végétale Urushi est donc à elle seule une gageure ; et le sommet de l’art de la laque car elle va magnifier les adjonctions d’or et d’argent. 

Le noir est très rarement utilisé pour un meuble entier sans dessins ou incrustations. Quand on trouve un meuble entièrement noir, c’est en général que les motifs qui l’ornaient ont disparu.

Armoire chinoise d’apparence noire, mais qui était à l’origine décorée de motifs dorés ou argentés.

Deux photos à gauche : Buffet chinois dont le cadre est recouvert d’une très épaisse laque noire.

Deux photos à droite : Dessus et côté d’un très ancien meuble chinois laqué noir.

© 2020 Rue de Siam, sarl.