Arrivage de Meubles Chinois Anciens ( Septembre 2016)


Ce sont des pièces rares dans notre société d’objets plastifiés et jetables. Nous aimons les bois qui les constituent; la gomme laque qui les habille; les formes fonctionnelles et intelligentes; la main des artisans qui les ont créés. Mais surtout nous aimons leur vie, la vie des générations de gardiens qui les ont utilisés, entretenus, puis abandonnés dans leurs exils.


FOCUS SUR LES DETAILS DES MEUBLES CHINOIS ANCIENS
Dieu se cache dans les détails? La preuve cette découverte surprenante: un meuble de sacristie.Trouvé dans le Shanxi, ce buffet témoigne de la présence de missions chrétiennes dans cette Chine du Nord irriguée par la route de la soie.Le plus étrange est que cette pièce ait survécu à la révolution culturelle.



Les qualités des meubles se découvrent à leur usage quotidien ; année après année ils révèlent leurs détails. Comme une poésie.
Certaines fleurs restent vives.
« Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir »
Baudelaire: Les Fleurs de mal, XLVII (1961)



Parfois des scènes « de cour » à vocation magique apparaissent.



Parfois les figures humaines se subliment.
« Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir; Valse mélancolique et langoureux vertige! »



Le soleil se couche…
« Le soleil s’est noyé dans son sang qui se fige… Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir! »



D’autres s’éteignent en souvenirs.
« Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir; Valse mélancolique et langoureux vertige! »



« Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir; Le violon frémit comme un cœur qu’on afflige; »



« Valse mélancolique et langoureux vertige! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. »


« Le violon frémit comme un cœur qu’on afflige, Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir! »