Déco marine, bois d’embruns, la collection EDITO meuble vos maisons d’histoires du large.

Pour les marins amoureux des vieux gréements, comme pour les collectionneurs de meubles de caractère, Rue de Siam présente EDITO, une nouvelle collection de style industriel de Kooc Kreasi.
Parce que chacun de ces meubles est unique, Rue de Siam offre les plus beaux exemplaires numérotés.
EDITO conserve les formes et la structure de l’intemporelle collection NEO, mais remplace les mosaïques de bois, pas des bordées massives. Le bois garde davantage de son caractère d’origine, l’effet est plus « brut ».Mobilier de style industriel EDITO en métal et bois recyclé.

Le caractère des bateaux qui fournissent le bois s’y exprime fortement ; les soins des menuisiers de marine, comme les heurts de la vie en mer sont très visibles.
Les bois utilisés pour la construction navale sont les plus durs et on retrouve ainsi, dans les meubles, de l’ulin, du teck, du bankirai, du merbau ; partiellement peints et patinés par leur vie antérieure.

SOUS UN ASPECT BRUT, LE SOUCI DU DETAIL

Les meubles de style factory ont un aspect brut, mais sont en fait très sophistiqués et le souci du détail est poussé très loin. Ils sont pensés pour être pratiques et durables.

LA CHARPENTE

Les bois de bateau sont d’une dureté exceptionnelle, parce que les essences sont choisies pour leur résistance, et parce que des années de vie en mer ont commencé à les fossiliser.
Mais aussi ils ont été contraints, courbés en bardage de navire pendant trop longtemps pour se plier aux usages de la menuiserie traditionnelle. L’innovation de Kook Kreasi a été d’utiliser du fer pour les assembler, les maintenir. Mais aussi, comme un cheval trop nerveux, rien ne sert de trop bloquer cette matière vivante, il faut la laisser se détendre et respirer. Alors l’invention géniale fut de fixer le bois sur des rails de fer tout en laissant le bois jouer de quelques microns.
Ce procédé suffit à la fonction du panneau ainsi assemblé, et en plus il permet d’éviter l’usage de colles toujours toxiques.

LE FOND ET LES ÉTAGÈRES

Là où la plupart des constructeurs de meubles de style factory se contentent d’un contreplaqué, ou pire d’un panneau de particule, le fond des meubles de la collection EDITO est habillé d’une plaque de métal protégé d’une légère finition d’un gris profond.
Aussi, les étagères sont en mosaïque de bois de recyclé. Ce soin apporté aux détails est la garantie d’un travail artisanal soigné. C’est grâce à cette attention que les clients connaissent un plaisir sans cesse renouvelé à utiliser le meuble, à en ouvrir portes et tiroirs.

LES TIROIRS

La construction des Tiroirs est aussi un parfait exemple du souci du détail. Alors que souvent nous devons nous battre contre les fabricants qui ont tendance à négliger l’intérieur du tiroir, rien de tel chez Kook Kreasi. Au contraire ; c’est dans les aspects cachés au premier regard que la sophistication se révèle. Côté esthétique, la façade est recouverte d’une feuille de métal soigneusement pliées à la main.
Surtout les bords, comme le fond du tiroir sont recouverts d’une mosaïque de bois d’un superbe effet. Le jeu de contraste entre l’aspect brut du bois recyclé et le soigneux travail de marqueterie est agréablement surprenant.
C’est un jeu qui fait penser, un clin d’œil au client qui quotidiennement ouvrira ce tiroir.
Les aspects bruts et rustiques du meuble ne sont qu’une apparence. L’art est de ne pas montrer l’effort, l’art consiste à laisser croire à la facilité. Le travail est caché ; seul l’examen soigneux le révèle.

LES CHARNIÈRES ET LES POIGNÉES

Les charnières, de grande qualité, sont des modèles réglables.
Les poignées des portes, comme celles des tiroirs sont spécialement fabriquées en acier forgé à la main. Elles sont sobres, fortes et radicalement industrielles.

CHAQUE MEUBLE EST UNIQUE
RUE DE SIAM LES SELECTIONNE ET LES INDIVIDUALISE
POUR VOUS PERMETTRE DE CHOISIR VOTRE PIECE CERTIFIEE ET NUMEROTEE

Des meubles anti-industriel

Alors que l’industrie commence par uniformiser toute matière, la broyer pour la réassembler en panneaux de particules, automatiser toutes fonctions ; l’œuvre originale va conserver de la matière sa plus forte expression, et réclamer de l’artisan l’expression d’une idée esthétique dans l’assemblage de la force première des bois.

Des meubles post-industriels

Alors que l’industrie uniformise en produits fongibles, indifférenciés ; l’œuvre unique conserve la trace des vies antérieures.

Des meubles artisanaux

Alors que l’industrie tue le verbe et toute vie de l’usine à chez nous, l’art exalte les histoires et les différences.

Des meubles recyclés pour l’avenir

Alors que l’industrie détruit le passé pour éviter de répondre à sa responsabilité dans l’avenir, l’œuvre manuelle éduque, préserve, transmet, s’engage.