Entretien des meubles chinois anciens

Par son choix rigoureux de pièces anciennes et son long et minutieux travail de restauration, Rue de Siam fait le maximum pour vous offrir des meubles chinois anciens à la fois  chaleureux et pratiques.

Nos meubles sont également sélectionnés et restaurés afin d’être durables. Lors de la restauration, nous laissons le bois apparent pour des raisons esthétiques, mais aussi pour que son vieillissement soit harmonieux. Les heurst et accidents récents se confondront aux anciens.
De plus, en laissant le bois apparent, nous supprimons la fragilité du verni.

Entretien de la brillance et des rayures d’un meuble antique chinois

Vernir son meuble chinois

Les laques sont des produits naturels et végétaux qui ont l’avantage de se reprendre facilement.

En principe, aucun entretien ne sera nécessaire ; mais pour les plus exigeants, après quelques années, si le meuble a perdu de sa brillance ou a été rayé, il suffira de le lustrer avec de l’alcool à vernir.

L’alcool a pour effet de fluidifier la surface de la laque et en séchant de lui rendre tout son éclat. C’est un produit sain, traditionnel et qui ne dégage pas de vapeurs toxiques.

Rives et Grains d’Orge

Le bois massif respire en fonction de l’hygrométrie de l’air. Deux éléments de la construction peuvent ainsi devenir visibles : tenons et grain d’orge.

Tenons Traversants et Assemblages à Queue d’Aronde

Dans la construction chinoise classique, les tenons sont le plus souvent visibles en surface. Du fait des variations hygrométriques de l’air, le tenon traversant va exercer une poussée perpendicualire sur la laque et la soulever de quelques dizièmes de milimètres.
La laque va donc se fendiller sur le pourtour de la mortaise et laisser voir une trace blanche.
Il en va de même pour les assemblages à queue d’aronde ou droite.

Emboitures et Panneaux Massifs

La structure des plateaux et portes est généralement constituée d’emboitures (cadre et panneaux massifs) dont la languette n’est pas collée dans le cadre. Ainisi le panneau peut se rétracter en fonction de l’hygrométrie ambiante.
Souvent, la laque ne peut pas suivre le mouvement du bois, et il apparait un grain d’orge, une rive, une fissuration de la laque.

C’est un phénomène inhérent aux meubles massifs, rien de dramatique qui nuise à sa solidité ou même à son esthétique.
Ce grain d’orge existe sur tous les meubles anciens : c’est la ligne noire sur le pourtour du cadre.

Il est donc normal que le bois travaille. Dans une atmophère nouvelle, la laque récente s’ouvre aux jonctions du cadre.
Ceci est à la fois inévitable, et très facile à réparer au moyen d’une cire teintée.

© 2020 Rue de Siam, sarl.