Entretien du mobilier chinois : les règles essentielles

Habitué à un climat humide, le meuble chinois peut connaître des difficultés à s’habituer aux changements de climats. Ainsi, pour s’assurer que le mobilier conserve sa beauté naturelle, il est important de lui apporter un entretien approprié. Les conseils suivants peuvent vous aider à maintenir son état d’origine.

1) Evitez de placer votre meuble près d’une source de chaleur ou d’une climatisation : en évacuant toute humidité de l’atmosphère, ils pourraient assécher le bois du meuble. Il est donc important de maintenir un certain degré d’humidité dans votre maison pour éviter toute fêlure dans le bois. Vous pouvez également déposer un récipient rempli d’eau à l’intérieur ou sous votre meuble : ceci permettra de compenser la perte d’humidité.
2) Pensez à disposer vos meubles dans un endroit qui ne soit pas exposé directement à la lumière : une lumière trop intense endommagerait la laque.
3) Le mobilier chinois ne requiert pas d’entretien spécifique. Néanmoins, il est recommandé de le dépoussiérer régulièrement et d’y appliquer de la cire naturelle (en spray, lotion ou pâte) une fois par mois, pour nourrir le bois et pour en améliorer son éclat et sa brillance. Evitez d’utiliser des produits non naturels : ceux-ci pourraient abîmer la laque.
4) Les paniers en saule et en rotin peuvent être nettoyés avec un chiffon humide. Vous pouvez également appliquer un peu de cire pour obtenir un éclat supplémentaire.

A lire : Chinese Provincial Furniture, Selections from the Late Qing Dynasty, Kimberly R. Hessler, 2007
Pour plus d’informations sur l’entretien des meubles chinois, nous vous recommandons hautement ce guide des meubles chinois sous la dynastie Qing (en anglais). L’ouvrage est disponible sur amazon.